L’accompagnatrice

Aurélie Trotto

Art thérapeute praticienne en communication non violente

Comédienne formée à l’école supérieure d’art dramatique de Paris, marionnettiste formée au théâtre aux mains nues, et animatrice d’ateliers d’expression pour enfants, j’ai travaillé au Puppet center de Londres avant de partir en Inde pour le projet : « La marionnette donne la parole aux enfants du monde ». Cette expérience intense m’a donné l’élan de fonder l’association l’école de l’art rue, dédiée dans un premier temps à l’insertion par la marionnette pour des jeunes de la rue de Pondichéry, Inde. Formée par l’organisme marionnette et thérapie, j’ai travaillé 6 années auprès de ces jeunes en tant que marionnettiste art thérapeute.  

J’ai ensuite géré et animé un foyer socioculturel pour enfants défavorisés pendant 3 ans à Navarkulam, village du Tamil Nadu. J’ai travaillé également en indépendante pour les temps d’ateliers périscolaires, les centres de loisirs, et le Mirabulus Kiosk, scène atelier de marionnettes itinérante.

Avec mes enfants de 11 et 4 ans, je pratique la parentalité positive, et l’instruction en famille, afin de leur offrir un suivi personnalisé dans l’écoute et le dialogue. Nous grandissons ensemble, et ils m’apprennent autant que je leur apprends. Un stage de 6 mois à l’école Montessori New création d’Auroville, m’a permis de découvrir cette pédagogie qui place l’enfant au cœur de ses apprentissages, en adéquation avec l’accompagnement que je veux offrir à mes enfants et aux enfants.

Les activités que je mets en place pour les enfants sont un temps dédié à leurs besoins, dans un environnement pensé pour les satisfaire au mieux et permettre à chacun une réalisation.  J’aime transmettre la joie d’apprendre, le voyage de la découverte, le ludisme des maths, la passion du livre… Je me forme avec grand plaisir depuis une année  à la communication non violente que je pratique au quotidien dans ma relation à moi-même et aux autres.

Les ateliers que je propose sont inspirés de la pédagogie scientifique de Maria Montessori, que j’admire,  et pour qui je nourris une grande gratitude pour les trésors qu’elle a transmis partout dans le monde.